RDC : la DGDA appelée à annuler ses missions d'installation des machines STDA en provinces

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) a appelé, il y a quelques jours, la DGDA à surseoir ses missions d’installation des machines du Système de traçabilité des droits d’accises (STDA).

C'est ce que renseigne la lettre du patronat congolais adressée à la Directrice générale de la DGDA, Kawanda Walwom dont une copie est parvenue, lundi dernier, à Radio Okapi.

Selon cette lettre, la question du Système de traçabilité des droits d’accises (STDA) fait, depuis un certain temps, l'objet des tensions dans les provinces du Haut Katanga, Lualaba et Tanganyika.

C’est ainsi que la FEC a sollicité le dialogue avec cette régie financière pour planifier les différends sur cette question.

Dans la même correspondance, la FEC a proposé que la mise en place du STDA soit faite de manière concertée et dans le respect de la législation en la matière.

« La FEC est au regret de vous annoncer que cette attitude qui ne favorise pas une franche collaboration que nous prônons entre nos deux institutions s'inscrit dans le schéma de détérioration du climat des affaires très fragile et délétère dans notre pays », renseigne-t-elle.

Lors de l’Assemblée générale de la FEC en juillet dernier, son président Albert Yuma avait fustigé le fait que le gouvernement cherchait via le minisète des Finances et la DGDA, à mettre en place le STDA.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner