Butembo : 3 morts recensés, après l’attaque des miliciens à la prison de Kakwangura

Trois personnes sont décédées, mercredi 10 août, après qu’un groupe Maï-Maï non identifié a attaqué la prison centrale de Kakwangura, Butembo (Nord-Kivu).

Cette information a été affirmée par le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, le capitaine Antony Mwalushayi.

Parmi ces décès, il y a deux policiers qui montaient la garde de cette maison carcérale et un milicien, affirme la même source.

Les assaillants ont cassé le portail de l’enclos avant de casser les portes des cellules permettant ainsi l’évasion de 874 détenus qui y étaient hébergés.

Les forces de l’ordre venues en renfort ont récupéré l’arme de ce Maï-Maï.

Selon le capitaine Antony Mwalushayi, cette attaque a également occasionné l’évasion des détenus dont le nombre n’est pas encore connu.  

La cellule de détention des femmes a été incendiée avant l'arrivée du renfort. 

Pour l’instant, l’armée ratisse la partie Nord-Est de la ville où se sont dirigés les assaillants dans leur fuite. Les sources administratives de la prison rapportent qu’actuellement 50 détenus dont certains ont été récupérés sont dans cette maison carcérale.  

La situation est redevenue calme et des dispositions sécuritaires sont prises pour retrouver les prisonniers évadés, rassure l’armée. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner