Mai-Ndombe : le gouverneur intérimaire appelle les peuples Teke et Yaka au calme

Le gouverneur ai du Maï-Ndombe, Jacks Mombaka a appelé, vendredi 12 aout, les peuples Teke et Yaka à mettre fin à leur conflit dans le territoire de Kwamouth (Maï-Ndombe).

Il a lancé cet appel dans un entretien accordé le même jour à Radio Okapi.

Cette autorité provinciale a rappelé aux deux parties en conflit que tout Congolais est libre de vivre partout où il veut comme stipule la constitution de la RDC dans son article 30.

« Tout Congolais est libre partout là où il veut et cela dans le strict respect des lois que regorge notre République, notamment les us et coutumes. Et donc, je demanderais à nos frères de Kwamouth, essentiellement les Tekes, d’accueillir leurs frères Yaka, de vivre en paix avec leurs frères », a recommandé Jacks Mbombaka.

Il a également demandé aux Yaka, propriétaires des fermes en territoire de Kwamouth, de ne pas réclamer de devenir autorités coutumières de ce coin.

« Je demanderai au chef coutumier qui est à la base de cette surtaxation des taxes, qui est essentiellement Teke, d’éviter ce dérapage qui amène au désagrément et à l'insécurité dans la République », a ajouté le gouverneur ai de Maï-Ndombe. 

Jacks Mbombaka a par ailleurs sollicité l’implication de toutes les parties pour que la paix revienne dans ce coin du pays :

« Enfin, aux autorités locales, aux chefs coutumiers, à l’administrateur du territoire et à tout le monde, je demande de tout faire aussi en sorte que la paix durable revienne ».

Il a en outre plaidé pour le renforcement des effectifs militaires à Kwamouth pour parer à toute éventualité.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner