Mai-Ndombe : des dégâts humains et matériels à la suite des affrontements entre deux communautés à Kwamouth

La situation sécuritaire dans le Mai-Ndombe, depuis bientôt 3 semaines, est caractérisée par les affrontements entre deux communautés ethniques. Les membres de la communauté Teke, autochtones de Kwamouth dans la province du Mai-Ndombe, chassent les populations non autochtones, principalement les Yaka.  

Selon les autorités territoriales, à ce jour, des affrontements entre les deux communautés ethniques ont occasionné plusieurs dégâts humains et matériels. 

Selon des sources concordantes, ces vives tensions ont été enregistrées dans plusieurs coins de la province, notamment dans la cité de Kwamouth ainsi que dans les villages Dumu, Ngambomi, Masiambe et Nzeme. 

L’ONG Action pour la défense des droits humains (ADH), une structure de la société civile basée dans la commune rurale de Nioki, se dit préoccupée de cette « situation dramatique », parce que, dit-elle, le bilan continue à s’alourdir chaque jour. 

Elle pense que si les autorités n’arrivent pas à trouver de solution, la province de Mai-Ndombe risque de connaître des difficultés énormes. 

-Quelle lecture faire de cette situation ?

Invités 

-Me Jacks Mbombaka, gouverneur intérimaire de la province du Mai-Ndombe. 

-Martin Suta, vice-président de la société civile du territoire de Kwamouth. 

-Professeur Naupess Kibiswa, spécialiste en analyse, résolution des conflits et prévention du génocide. 

 

/sites/default/files/2022-08/18082022-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

  

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner