Kwamouth : l’Assemblée nationale demande à la population « d’abandonner la violence et de vivre en paix »

Le bureau de l’Assemblée nationale et les Caucus des députés nationaux de Mai-Ndombe et de Kwango appellent les peuples Teke et Yaka du territoire de Kwamouth à abandonner la violence et de vivre en paix.

Ils ont lancé ce message ce vendredi 19 aout, à l’issue d’une réunion convoquée par le bureau de l’Assemblée nationale à Kinshasa.

« Nous nous sommes retrouvés entre le Caucus du Mai-Ndombe et le Caucus du Kwango, avec le bureau de l’Assemblée nationale, à la suite des drames, des incidents malheureux qui se déroulent à Kwamouth. Les peuples Teke et Yaka ont vécu toujours ensemble depuis des siècles. Il est malheureux aujourd’hui de constater que les gens sont en train de s’entretuer », a rappelé Christophe Mboso, président de l’Assemblée nationale.

« Nous demandons à la population de garder le calme, de laisser la violence et de vivre en paix. Nous enverrons une délégation des députés qui se rendra sur place. Et le président de chaque caucus et l’élu de Kwamouth vont s’adresser à la population de Kwamouth et de l’ensemble de Mai-Ndombe parce qu’à Yumbi, il y a également des problèmes », a-t-il ajouté.

Plusieurs morts ont déjà été enregistrés à la suite des conflits intercommunautaires. Parmi les victimes on compte les forces de sécurité, les Yaka et les Teke. Des maisons ont aussi été incendiées à la suite de ce conflit. Des appels au calme se multiplient, mais les violences se poursuivent.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner