Joseph Senda : « L’enrôlement des Congolais de l’étranger est à prendre comme une opération pilote »

« Comment faire participer les Congolais vivant à l’étranger aux élections de 2023 prévues en RDC » ? Cette question était au centre d’une journée de réflexion organisée le mercredi à Kinshasa par la plénière de la CENI.

Invité de Radio Okapi, le chargé des opérations électorales à la CENI, Joseph Senda explique que la démarche de la CENI se fonde sur La loi organique qui dispose l’enrôlement des Congolais de l’étranger pour qu’ils participent aux scrutins.

« L’enrôlement des Congolais de l’étranger est à prendre comme une opération pilote à caractère symbolique. Nous avons 66 représentations [NDLR : diplomatiques] mais nous avons pris moins d'un dixième », a-t-il déclaré. 

Pour ce faire, la centrale électorale projette une mission exploratoire dans les cinq pays choisis pour cette opération, à savoir : l’Afrique du Sud, la France, la Belgique, le Canada et les  Etats-Unis.

Joseph Senda répond aux questions de Jean-Claude Loky.

SON//////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2022-08/09._260822-p-f-kininvitejosephsendaceni-00-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner