Isabelle Pendeza : « Beni n’est pas seulement un milieu de deuil »

Isabelle Pendeza, présidente du Collectif des associations féminines de développement (CAFED)/Nord-Kivu estime que la première édition du Festival  Tumaini  (Espoir) organisé à Beni a permis de comprendre que Beni n’est pas seulement un milieu de deuil.  

Elle pense qu’à travers ce festival, les jeunes se sont engagés dans la recherche de la paix et de montrer à la face du monde une autre image de Beni en dehors de tueries : 

« Le festival a prouvé que la population de Beni est unie. La jeunesse de Beni a compris que Beni n’est pas seulement un milieu de deuil. Mais c’est un milieu où il y a beaucoup d’activités qui s’organisent. Mais les gens n’en parlent presque pas. Il y a aussi l’aspect lié au courage de la jeunesse de Beni que l’on n’évoque pas. Ce festival a permis de faire voir à la communauté entière que Beni peut encore vivre et espérer au changement, à la paix et au développement »

Isabelle Pendeza s’entretient avec André Kitenge :  

/sites/default/files/2022-09/10._010922-p-f-beniinviteeisabelllependeza-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner