Ituri : situation sécuritaire alarmante à Mambasa (société civile)

La société civile du territoire de Mambasa (Ituri) qualifie d’alarmante la situation sécuritaire dans cette entité à cause de l’activisme des rebelles de l’ADF.

Dans une déclaration publiée jeudi 1er septembre, cette structure citoyenne déplore l’installation des ADF dans deux chefferies où ils lancent des attaques contre des civils.

« Depuis plus d’un mois, la situation sécuritaire s’est fortement dégradée avec l’intensification des attaques des rebelles ADF qui se sont installés dans les chefferies de Bakwanza et de Babombi », allègue la société civile de Mambasa.

Elle rappelle notamment  la dernière attaque de Biakato au cours de laquelle les ADF ont tué environ 20 personnes, mais aussi une autre qui a eu lieu au point kilométrique 35, proche d’une position des FARDC.

Cette organisation fustige, par ailleurs, la « léthargie des FARDC qui n’ont jamais lancé des opérations de grande envergure pour neutraliser ces rebelles ».  Cette allégation est rejetée par les autorités militaires locales.

La coordonnatrice intérimaire de la société civile de Mambasa, Marie Noelle Agbaba demande au gouvernement « de prendre au sérieux la situation sécuritaire dans cette entité en prenant toutes les dispositions nécessaires ».

L’administrateur assistant du territoire de Mambasa, quant à lui, réaffirme que les militaires sont engagés au front contre ce groupe armé au prix de leurs vies pour sécuriser la population.

Il demande à la population de soutenir les services de sécurité et les forces de défense dans leurs efforts pour imposer la paix dans la région.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner