Rutshuru: plus de 7 000 élèves bénéficient des formations formelles et informelles, note Antoine Maleka

Plus de 7000 élèves ont bénéficié, depuis deux ans, de formations formelles et informelles grâces au projet de résilience que mènent la FAO, le PAM et l’UNICEF, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Invité de Radio Okapi, le chargé d’éducation à l’UNICEF, Antoine Maleka, a expliqué que ce projet vise de milliers de personnes touchées par diverses crises dans 4 zones de santé du Nord-Kivu.

« Depuis que nous avons commencé la formation, nous avons atteint 15 directeurs d’écoles à Walikale. Environ 142 enseignants dont 43 femmes ont été formés sur différents thèmes prévus dans ce projet et l’ensemble couvre plus au moins 7 449 élèves dont 3 780 filles. On a aussi mis en place 15 comités de paix dans les écoles de ce coin », a-t-il fait savoir.

Ce projet de 4 ans intitulé « Renforcement de la résilience des communautés affectées par des crises » est financé par les fonds allemands (BMZ).

Il est mené dans la zone de santé de Walikale, Itébéro, Nyiragongo et celle de Rwanguba dans le territoire de Rutshuru.

Antoine Maleka s’entretient avec Bernadin Nyangi.

SON//////////////////////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2022-09/09._060922-p-f-gomainviteunicef_et_projet_bmz_education-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner