Ituri: attaques des groupes armés malgré leur engagement dans le processus de paix

Les miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) et de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) se sont rapprochés, depuis quelques jours, de Bunia, chef-lieu de l’Ituri.

Une faction de la CODECO a installé son bastion à Ezekere à moins de 10 kilomètres de Bunia, à partir duquel ils font des incursions dans certains villages.

Les miliciens de la FPIC, eux, ont également progressé depuis ce week-end jusqu’à Lengabo à moins de 5 kilomètres de l’entrée de la ville de Bunia.

Leur présence inquiète les habitants, dont certains ont fui à Bunia. La population redoute l’infiltration de ces hommes armés dans la ville.

Du côté des autorités provinciales, le commandant urbain de la police assure que la situation est sous contrôle, appelant la population locale à vaquer librement à ses occupations. 

-Comment analyser cette situation alors que beaucoup de ces groupes armés ont adhéré au processus de paix initié depuis quelques mois par le président de la République en faveur des éléments des groupes armés candidats à la démobilisation dans la partie Est de la RDC ?

Invités :

-Lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des FARDC en Ituri. 

-Christian Utheki, membre de la société civile de l’Ituri, il est responsable de G5, Groupe de cinq communautés victimes des atrocités des groupes armés dans cette province.

-Chober Agenonga, professeur de l’Université de Kisangani et l’Université Catholique du Congo. Spécialiste dans le domaine des études de sécurité, de géopolitique et de sociologie militaire.  Il est aussi chercheur principal dans le pilier Violences du Groupe d’études sur le Congo (GEC).  

 

/sites/default/files/2022-09/120922-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner