Kwamouth : Adolphe Muzito appelle les Teke et Yaka à la cohabitation pacifique

L’ancien Premier ministre et Président de Nouvel Elan, Adolphe Muzito a exhorté, mercredi 14 septembre, les Teke et Yaka à la cohabitation pacifique, après leurs accrochages survenus à Kwamouth (Maï-Ndombe).

Il a lancé ce message sur place à Kwamouth (Maï-Ndombe), où il séjourne depuis quelques jours :

« La volonté de cohabitation entre les peuples, est une de grandes qualités du peuple congolais en général et en particulier aussi de vous populations de Kwamouth. Nous devons à tout prix entretenir cette valeur-là pour les générations à venir aussi ».

Mais pour cela, a estimé le President de Nouvel Elan, "il faut appliquer la justice, il faut appliquer la vérité qui est la base suprême".

Adolphe Muzito a affirmé avoir vu plusieurs villages brulés et désertés ainsi que plusieurs déplacés totalement démunis dans ce coin du pays.

C’est ainsi qu’il a urgemment invité le gouvernement à renforcer la sécurité et les humanitaires à intervenir aussi car la situation est désastreuse.

« Il faut à tout prix que la sécurité soit renforcée et que les humanitaires aussi viennent en aide à ces populations complètement démunies. C'est la responsabilité du gouvernement et la responsabilité des ONG humanitaires internationales. Cette situation doit être prise très au sérieux sinon elle risque d'embraser tout le pays », a poursuivi l’ancien Premier ministre.

Adolphe Muzito devrait échanger, ce jeudi, avec les autorités administratives, les services de sécurité, les chefs coutumiers ainsi que les jeunes de Kwamouth.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner