Kasaï-Oriental : réouverture de la paroisse Saint Amand de Kabanda à Ngandajika


Après un mois et demi de fermeture, la paroisse Saint Amand de Kabanda, à Ngandajika, a plus ou moins 90 kilomètres de Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï-Oriental, été réouverte dimanche 18 septembre.

Cette paroisse a été profanée au mois de juillet dernier par les personnes non autrement identifiées.

Les chrétiens catholiques ont assisté à la messe de réouverture dite par le premier vicaire général, Mgr Grégoire Tshimena, suivie d’une cérémonie de purification de cette paroisse.

Plusieurs paroissiens venus à cette messe ont demandé pardon à Dieu, pour les actes qui ont été commis jusque-là par des personnes non autrement identifiées. Ces derniers avaient cassé les portes de cette paroisse. Ils ont emporté les objets sacrés, dont le sacrement.  

Au cours de la messe de repentance, Mgr Grégoire Tshimena a béni l’eau salée qu’il a aspergée à l’extérieur et à l’intérieur de la cathédrale Saint Amand de Kabanda. Cette cérémonie a été suivie de l’ouverture officielle de la grande porte de la paroisse pour permettre aux prêtres et aux paroissiens d’accéder dans leur temple.

Devant le curé, les prêtres ainsi que les paroissiens, le premier vicaire général a sanctifié l’hôtel, le tabernacle ainsi que les habits liturgiques. 

Pendant la période de fermeture de cette paroisse, les messes avaient été momentanément délocalisée sur ordre du diocèse.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner