Lubumbashi : lancement de la 2e campagne gratuite de chirurgie cardiaque pédiatrique

Le Centre médical diamant de Lubumbashi a lancé lundi 19 septembre la deuxième campagne gratuite de chirurgie cardiaque pédiatrique.

Cette nouvelle phase concerne les enfants souffrant de malformation cardiaque congénitales dont les pronostics de vie sont engagés.

Comme lors de la première phase, c’est près d’une vingtaine d’enfants qui sont attendus.  Leur âge varie de 5 semaines à 17 ans. Ils viennent de plusieurs villes du pays à savoir, Kinshasa, Beni, Bukavu, Mbuji-Mayi, Kolwezi, Likasi, Kasumbalesa et Lubumbashi.

Cette campagne de deux semaines est menée par la fondation Centre médical diamant en collaboration avec le personnel médical de l’Ong Novick Cardiac Alliance dont la plupart des membres viennent des Etats-Unis et des certains pays d’Europe.

Cette équipe a aussi la charge de former le personnel médical Congolais pour assurer la relève.

La première à subir cette intervention chirurgicale est une petite fille âgée de 2 ans. Accompagnée de sa mère, elles sont parties de Bukavu passant par Uvira jusque dans le Tanganyika avant d’atteindre Pweto dans le Haut-Katanga où elles ont pris une moto pour parcourir près de 500 kilomètres jusqu’à Lubumbashi.

Elle a été opérée avec succès. L’intervention a duré plus de six heures.

Sa mère garde espoir que cette intervention permettra à sa fillette de retrouver son sourire et de vivre comme les autres enfants.

Selon la fondation Centre médical diamant, en RDC plus de 39.000 enfants naissent avec une malformation cardiaque et seuls 4.000 atteignent l’âge de 18 ans. D’où la nécessite urgente d’intervenir pour sauver ces vies.

Les parents des enfants qui ont subi l’intervention chirurgicale lors de la première campagne et qui sont totalement guéris encouragent les autres parents ayant des enfants malades à les amener pour leur donner une nouvelle chance de vie.

Pour faire face à la forte demande, le responsable du Centre médical diamant sollicite une fois de plus le soutien de l’Etat congolais pour la poursuite de cette campagne qui est couteuse.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner