Sud-Kivu : les débris de l’avion disparu depuis le 10 septembre retrouvés dans la zone du parc de Kahuzi Biega

Les débris de l’avion disparu depuis le 10 septembre, après avoir décollé de l’aéroport de Kavumu ont été retrouvés lundi 19 septembre. C’était dans la zone du parc de Kahuzi Biega, indiquent les sources aéroportuaires. 

Les membres de l’équipage sont tous décédés. L’appareil, un petit porteur de marque Antonov 28 de la compagnie aérienne Tracep, spécialisée dans le fret commercial, avait quitté Bukavu le 10 septembre aux alentours de 13 heures. 

Il devait effectuer 1 heure de vol jusqu’à Kasese dans la province du Maniema. L’appareil transportait des marchandises et avait à son bord 3 membres d’équipage, notamment le pilote, le co-pilote et le chef de soute.   

La RVA avait sollicité l’appui de la MONUSCO, qui avait dépêché un hélicoptère de Goma pour renforcer les recherches. 

Une équipe conjointe RVA-gouvernement provincial a été dépêchée sur le lieu du crash ce mardi 20 septembre selon le ministre provincial des Transports du Sud-Kivu. Ils tenteront, selon lui, de trouver la boîte noire.

Selon des informations reçues des sources aéroportuaires de Kavumu, le crash s’est « vraisemblablement produit juste après le décollage dans la zone du parc national de Kahuzi Biega, à une vingtaine de km de Kavumu.

Les recherches étaient concentrées sur la zone de Lulingu dans le territoire de Shabunda où, selon des premières informations, l’avion aurait été aperçu pour la dernière fois.

Les personnes engagées dans la recherche de l’appareil ont mis plusieurs jours pour le retrouver parce que l’aéroport de Kavumu est surplombé des montagnes du parc national de Kahuzi Biega. C’est à cause de ce relief montagneux que les avions petits porteurs ne gardent plus le contact avec la tour de contrôle de Kavumu, précisent les sources aéroportuaires.

« Lorsque nous décollons de Kavumu, on donne son altitude, son cap. La fréquence de la tour de contrôle Kavumu est de 118.9. Dès qu’on passe les crêtes des montagnes du Kahuzi Biega, on passe sur une autre fréquence générale de 118.10, accessible seulement à tous les autres avions qui survolent la zone», explique un pilote. Ce pilote plaide ainsi pour une modernisation de l’aéroport de Kavumu. Cela permettra de doter la tour de contrôle de cet aéroport d'équipements appropriés et permettre ainsi de garder le contact avec tout type d’avion malgré les obstacles liés aux montagnes.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner