Ngoie Joel Nshisso : « Beaucoup des défis attendent la CENI pour l’organisation des élections à la diaspora »

Le président du Forum des intellectuels congolais de l’étranger (FICE), Ngoie Joel Nshisso, attire l’attention de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) sur les difficultés auxquelles elle pourrait faire face lors des élections de 2023, auxquelles la diaspora prendra part.

Il l’a déclaré, jeudi 22 septembre, à New York en marge de la 77ème assemblée générale de l’ONU où il a participé à un panel économique sur le développement de l’Afrique.  

Invité de Radio Okapi, Ngoie Joel Nshisso prend l’exemple des Etats-Unis où il réside, il cite notamment la contrainte de la distance et la difficulté technique du déploiement du matériel électoral à travers les cinquante Etats des Etats-Unis.  

« Les contraintes auxquelles ils vont faire face, je prends d’abord l’exemple des Etats-Unis, de grandes distances, des Congolais éparpillés à travers cinquante Etats. La Commission a pensé qu’il faut déployer les machines ou peut-être travailler avec l’Ambassade. Tout le monde n’aura pas la facilité d’atteindre l’ambassade. Cette même situation peut s’observer dans le pays comme la Belgique, comme la France », a-t-il évoqué.

Le président du Forum des intellectuels congolais de l’étranger (FICE), Ngoie Joel Nshisso s’entretient avec Alain Irung.

/sites/default/files/2022-09/09._230922-p-f-newyork_invite_dr_ngoie_joel_nshisso-00_web.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner