RDC : le général Philémon Yav accusé de vouloir faciliter au M23 la prise de Goma

 

Dans un entretien accordé, il y a quelques jours, à France 24 et RFI, le chef de l’Etat Felix Tshisekedi a attribué l’arrestation du général Philémon Yav à une tentative de trahison.

Il a expliqué que ce commandant de la 3e Zone de défense des FARDC et des opérations contre les miliciens dans l'Est de la RDC a voulu faciliter au M23 la prise de la villle de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu :

« L’arrestation du général Yav est arrivée pendant que j’étais en séjour ici à l’étranger. J’ai cru comprendre qu’il était accusé par certains ses collègues de les avoir contactés au nom du Rwanda pour qu’il puisse lever les pieds et permettre au M23 de passer aisément et de prendre la ville de Goma ».

Le président de la République a également précisé que les enquêtes sont en cours pour rétablir les responsabilités dans ce dossier.

« Les enquêteurs sont à pied d’eouvre pour le moment et j’en saurai plus quand je serai rentrée au pays », a poursuivi Felix Tshisekedi.

Le lieutenant-général Philémon Yav avait été arrêté lundi 19 septembre et transféré à la prison centrale de Makala. 

Cet officier des FARDC était à la tête du commandement de 5 provinces dont le Nord-Kivu, le Sud Kivu, l’Ituri, le Maniema et la Tshopo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner