Fizi : environ 500 ménages de déplacés en détresse à Lulenge

Environ cinq cents ménages de déplacés vivent, depuis quelques jours, dans des conditions précaires dans le secteur de Lulenge, territoire de Fizi (Sud-Kivu). 

Selon des sources locales, ces familles ont fui les combats entre deux factions de rebelles rwandais du Conseil national de la résistance pour la démocratie (CNRD) à Hewa Bora. 

Les mêmes sources rapportent que ces déplacés sont constitués plus de femmes, d’enfants et personnes du 3e âge. 

Le responsable de l’ONG CFIDH à Kilembwe, Ephrem Kabumba, précise que ces personnes en détresse se sont installées dans des centres de santé dans des conditions déplorables : 

 « Ils vivent dans des conditions déplorables et la plupart d’eux passent nuit à la belle étoile. Quand il pleut ils sont exposés à la pluie, car il n’y a pas assez d’abris et ils mangent difficilement. Nous avons déployé les équipes dans presque toute la zone, on n’a pas réuni le chiffre exact définitif. »  

Pour sa part, le chef de secteur de Lulenge, Samuel Kabindula, a rappelé que les deux factions du CNRD (ex-FDLR) s’affrontent, depuis le 10 septembre courant, à la suite d'un conflit interne. 

Les FARDC du 21042e bataillon à Kilembwe promettent de renforcer les mesures préventives de sécurité dans cette contrée.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner