RDC : le ministre de la Santé déclare la fin de l’épidémie d’Ebola à Beni

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, a déclaré ce mardi 27 septembre à Kinshasa, la fin de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Beni (Nord-Kivu). 

 « Grâce aux acquis des précédentes épidémies et l’accompagnement de la province et du niveau national, l’expertise des équipes locales et leur professionnalisme ont permis de contenir l’épidémie dans les limites de la zone de santé de Beni. En ce mardi 27 septembre, après 42 jours de surveillance renforcée, sans nouveaux cas confirmés, et selon le protocole de l’OMS, je suis heureux de déclarer solennellement, la fin de la 15e épidémie à maladie à virus Ebola, dans la province du Nord-Kivu en RDC, qui aura duré un mois et 12 jours », a annoncé Jean-Jacques Mbungani dans un message partagé sur les plateformes numériques du ministère de la Santé. 

Cette résurgence de la maladie à virus Ebola dans la ville de Beni a été notifiée depuis le 16 aout. Cette épidémie, la 15e en RDC et la 4e au Nord-Kivu, est survenue seulement huit mois après la précédente dans la même contrée, a rappelé le ministre de la Santé publique. 

L’unique victime, une femme de 46 ans, est décédée du virus Ebola. 

Elle a reçu des soins à l’hôpital général de référence de Beni, initialement pour d’autres infections, mais a ensuite présenté des symptômes compatibles avec la maladie à virus Ebola.  

Les antennes de Beni et de Goma de l’Institut national de recherche biomédicale de la RDC (INRB) ont confirmé la présence du virus Ebola dans les échantillons prélevés sur cette patiente. 

Les analyses ont montré que le cas était génétiquement lié à l’épidémie d’Ebola de 2018-2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, la plus longue et la plus importante du pays.  

Le personnel de l’OMS et les autorités sanitaires congolaises avaient identifié 160 cas contacts.  

Les équipes « ont été déployées sur le terrain pour mener les activités de riposte ». 

Au moins 200 doses de vaccins Ebola rVSV-ZEBOV ont été envoyées à Beni pour vacciner les contacts et les contacts des contacts afin de freiner la propagation du virus et de protéger des vies. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner