Ituri : 2 morts lors d'une attaque d’un site des déplacés

Deux personnes ont perdu la vie et une autre blessée pendant l’incursion mercredi 28 septembre des miliciens de la CODECO, à la périphérie de Gina dans le territoire de Djugu (Ituri).

Selon la société civile locale, une intervention musclée des casques bleus de la MONUSCO et des FARDC a permis de repousser ces assaillants.

Ces derniers progressaient vers le site de déplacés et un centre de santé, poursuit la même source. 

Le chef de la MONUSCO en Ituri, 

Karna Soro, a réitéré la ferme détermination de la mission onusienne et des FARDC pour la protection des civils.

 

Des miliciens de la CODECO ont tenté à trois reprises de s’introduire mercredi dans la localité de Gina, qui abrite notamment un site de déplacés, un centre de santé et une école primaire.

 

Selon la société civile locale, ces assaillants ont surpris certains habitants dans un champ communautaire à la périphérie de Gina.

Deux agriculteurs ont été tués et une femme blessée, précisent des sources de sécurité. Ces hommes armés s’étaient approchés d’un centre de santé et d’une école et progressaient vers le site de déplacés.

 

Alertées, les forces de la MONUSCO et les FARDC sont immédiatement intervenues en ripostant aux tirs de ces miliciens, qui se sont retirés dans leur bastion à Sesele.  Cette intervention qui a permis de préserver de nombreuses vies humaines dans la zone, comme l’affirme Dino Gédéon, président de la société civile de Baguru 

  

Le calme est observé depuis mercredi soir à Gina, où les deux forces ont intensifié les patrouilles.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner