Le capitaine Antony Mwalushayi appelle la population du Nord-Kivu à prendre conscience de la menace terroriste

Les manifestations contre la MONUSCO et les services de sécurité ont permis l’infiltration de l’ennemi dans la ville de Butembo (Nord-Kivu), a déclaré le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand-Nord, capitaine Antony Mwalushayi.

Invité de Radio Okapi, cet officier des FARDC a fait cette déclaration au lendemain de l’explosion d’une bombe artisanale, le soir de lundi 3 octobre, dans une salle de cinéma à Butembo.

Le capitaine Anthony Mwalushay demande ainsi à la population du Nord-Kivu "de prendre conscience de la menace terroriste et de collaborer avec les services de sécurité, au lieu de leur rendre la tâche difficile à travers des manifestations".

Le capitaine Antony Mwalushay s’entretient avec Sadiki Abubakar.

SON//////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2022-10/09._051022-p-f-beniinvitemwalushayexplosionbombebutembo-00-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner