Kindu: la police rappelle à l’ordre les responsables des partis politiques

Le commandant de la police dans la ville de Kindu(Maniema), Benoit Saidi Madjaliwa a appelé, mardi 4 octobre,  les responsables des partis politiques et leurs militants à régler leurs différends en interne pour ne pas troubler l'ordre public. L'appel du commissaire supérieur principal Benoit Saidi Madjaliwa est consécutif aux incidents intervenus au siège du parti politique AFD, lorsque les militants exigeaient le départ de leur président fédéral. Des échauffourées entre les membres de ce parti politique avaient troublés l’ordre public.

« La police est là pour maintenir l'ordre public. Et la police est là pour sécuriser la population. Nous demandons aux membres et dirigeants des partis politiques de régler leurs problèmes à l'interne, parce que ce n'est pas tout le monde qui est concerné ou tout le monde qui fait partie de leurs partis politiques », a martelé le commissaire supérieur principal Benoit Saidi.

Le commandant de la police dans la ville de Kindu a insisté sur le fait que « les activités des partis politiques ne peuvent pas troubler la quiétude de la population ».

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner