RDC : les FARDC dénoncent les attaques de leurs positions par le M23 et alliés

Les Forces armées de la RDC (FARDC) alerte, dans un communiqué publié dimanche 23 octobre, la communauté nationale et internationale sur la relance des hostilités par les rebelles du M23.

Depuis jeudi 20 octobre, leurs positions sur l’axe Rangira-Rwanguba-Tchengerero, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) ont été « la cible des rebelles du M23 et leurs alliés, les Forces de défense du Rwanda (RDF) », affirment les FARDC dans ce communiqué.

Après avoir essuyé des revers sur cet axe, une autre offensive des rebelles a été lancée sur l’axe Ntamugenga où des combats se sont poursuivis le dimanche, poursuit le communiqué de l’armée.

Sur le terrain, plusieurs sources, dont celle de la société civile locale renseignent que, la localité de Ntamugenga a été conquise par le M23, le dimanche vers 8 heures du matin. Les FARDC seraient à 5 kms de Ntamugenga d’àpres ces sources. Mais le Porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2, le lieutenant-colonel Njike Kaiko a indiqué que l’armée a toujours le contrôle de Ntamugega où les combats se poursuivent. 

« Sur l’axe Ntamugenda, trois civils ont été tués et trente-cinq autres blessés dont des enfants à Nyabikoro, près de l’hôpital de Rwanguba », rapporte le communiqué de l’armée.

Il ajoute que « sur l’axe Rangira-Rwanguba-Tchengerero, un civil a été fauché par les bombes provenant du Rwanda et cinq autres personnes blessés ».

Plusieurs populations ont fui la région pour se mettre à l’abri.

Les Forces armées de la RDC rassurent la population « de leur détermination de répondre avec vigueur à ces attaques, défendre l’intégrité du territoire national et protéger la population jusqu’au sacrifice suprême ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner