Combats FARDC-M23 : 4 casques bleus de la MONUSCO blessés

Deux casques bleus ont été blessés par un tir de mortier et deux autres par des armes légères lors des attaques perpétrés ce samedi 29 octobre par les rebelles du M23 à Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Dans un communiqué, la MONUSCO condamne fermement les actions hostiles des rebelles du M23 et leurs conséquences graves sur les populations civiles.

La mission onusienne appelle le M23 à cesser immédiatement toute belligérance. Elle avertit qu’elle se tient prête à riposter vigoureusement en cas d’une nouvelle agression sur ses bases.

Toujours dans ce communiqué, la MONUSCO exprime sa solidarité aux habitants de Rutshuru et du Nord-Kivu en général, meurtris par ces évènements tragiques et réaffirme sa détermination à protéger les Congolais et à les accompagner dans la recherche de la paix et de la sécurité.

Par ailleurs, la MONUSCO rappelle que les attaques visant les casques bleus des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre et qu’elle ne ménagera aucun effort pour poursuivre les responsables devant les juridictions nationales et/internationales.

Et à propos de ces affrontements, le général Chavannat, commandant adjoint des forces de la MONUSCO, donne des précisions sur l’apport de la MONUSCO en cette période :

/sites/default/files/2022-10/02._291022-kinshasa-_general_chavanat_commandant_adjoint_.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner