Le gouvernement Congolais saisi le comité des sanctions de l’ONU sur le régime de notification d’achat d’armes (Christophe Lutundula)

La RDC n’est plus formellement sous embargo. Mais, les restrictions de notification imposée aux vendeurs et aux transporteurs empêchent le gouvernement congolais de s’approvisionner rapidement et facilement en armes, estime le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula.

Invité de Radio Okapi ce jeudi 17 novembre, il a affirmé que les conditionnalités posées aux vendeurs et transporteurs avant de livrer les armes à la RDC seront levées ; car les démarches sont déjà en cours. 

« La démarche est en cours. Je venais d’écrire au président du comité des sanctions. Ça va se résoudre » a-t-il déclaré.

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula s’entretient avec Michel Kifinda Ngoy

/sites/default/files/2022-11/09._171122-p-f-kininvitechristophelutundula-00_web.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner