Beni : un projet d’élevage rend autonomes des filles mères vivant avec handicap

Quelques filles mères vivant avec handicap de la ville de Beni (Nord-Kivu) ont  témoigné jeudi 17 novembre à Radio Okapi  d’une amélioration significative de leurs conditions de vie grâce à un projet d’élevage des poules. Ce projet dont elles sont bénéficiaires est piloté par l’Agence congolaise de promotion des droits des personnes handicapées (ACPDH).

Sept mois après son démarrage, ce projet est en pleine évolution. Les filles mères vivant avec handicap dont la plupart sont restées longtemps marginalisées voire négligées par leurs familles, témoignent aujourd’hui sur la nette amélioration de leurs conditions de vie. En partant de cet élevage, chacune d’elles dispose actuellement d'une activité génératrice des revenus de son choix et selon ses capacités.

 « Je suis capable de subvenir aux besoins de ma famille », argumente Masika Kyanakere Victorine, mère de quatre enfants. Toute joyeuse, elle explique comment elle a réussi à monter d’autres activités rémunératrices à partir de ce projet d’élevage des poules :

« J’étais méprisée presque de tous. Lorsque j’ai vendu mes poules, j’ai obtenu une somme importante d’argent. J’ai directement acheté un champ de manioc et c’est ce manioc que je vends sous forme de cossettes. Au même moment, j’ai acheté un bidon d’huile de palme que je suis en train de commercialiser. Depuis que j’ai décroché ce projet, j’ai inscrit mes deux enfants à l’école et puis je réponds favorablement à leurs besoins. J’ai quatre enfants. Tous n’étaient pas à l’école comme je n’avais aucun moyen pour le faire. Moyennant ce projet, j’ai fait inscrire deux. Moi-même, je n’avais pas étudié par manque de moyen ».

Pour sa part, Masika Anwalité, mère d’un enfant, dit avoir entrepris l’élevage des porcs compte tenu du prix élevé de la nourriture des poules. Elle a ainsi pu répondre à ses besoins, notamment la scolarisation de son fils et bien d’autres.

Ce projet avait d’abord visé dix filles mères vivant avec handicap de la ville de Beni. Il pourra s’étendre dans d’autres coins les jours à venir, a fait savoir Emmanuel Kakule, président du conseil d’administration de l’ACPDH.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner