RDC : au moins dix femmes tuées par leurs partenaires en 11 mois dans les deux Kivu


Dans une déclaration lue mardi 22 novembre à Goma, le réseau interprovincial des Femmes défenseures des droits des femmes indique que plus d’une dizaine des femmes ont été tuées par leurs partenaires conjugaux au Nord et au Sud-Kivu de janvier à novembre 2022. 

C’est à l’issue d’un atelier d’échange qui a duré du 21 au 22 novembre à Goma, sur la problématique des violences domestiques et conjugales, et qui a réuni plusieurs femmes défenseures des droits de la femme venues de deux provinces. 

Cette déclaration a été rendue publique, en marge du lancement officiel, le 25 novembre prochain, de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes dans le Nord-Kivu.

Selon la présidente du Réseau des femmes, Nelly Kyeya, ces violences ont été marquées cette année par des coups et des blessures, les violences émotionnelles et psychologiques, la cybercriminalité, les injures publiques pour ne citer que ces atrocités. 

Il faut sanctionner les auteurs pour inverser la tendance, ajoute la déclaration.

Pour ces femmes, les violences commises au sein des ménages constituent un symbole le plus brutal des inégalités existant dans la société, et qui doivent être considérées comme des faits infractionnels.

Pour le Réseau des femmes défenseures, le silence des autorités de la RDC est une parole d’injustice et coupable.

Elles doivent sanctionner les auteurs des violences commises contre les femmes pour dissuader ces fauteurs de troubles conjugaux et familiaux. 

Le réseau soutient que les arrêtés, les édits et l’avant-projet de loi portant prévention et répression des violences basées sur le genre nécessitent d’être revus, votés, promulgués et mis en application le cas échéant.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner