Le Conseil de sécurité dit être prêt à lever des mesures sur le régime de notification d'achat d’armes en RDC

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU, ont réaffirmé, lundi 21 novembre, leur disponibilité de modifier, de suspendre ou lever des mesures, contenues dans la résolution 2641.

Ils l’ont dit lors de leur réunion tenue à New-York (Etats-Unis d’Amérique) sur la situation sécuritaire en RDC.

Adoptée le 30 juin 2021, la résolution 2641 porte sur le régime de notification sur l'achat des armes en RDC.

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont également dit soutenir la cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, et à l’action de stabilisation menée en RDC.

« Ils ont réaffirmé leur appui résolu aux mesures énergiques qu’a prises la MONUSCO pour exécuter son mandat, en particulier pour assurer la protection des civils, et l’ont encouragée à poursuivre ces efforts », ont-ils déclaré.

Ils affirment, par ailleurs, être attachés à la souveraineté, à l’indépendance, à l’unité et à l’intégrité territoriale de la RDC.

C’est dans ce cadre que les membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont pris acte des mesures sur le déploiement de la force régionale dans l’Est de la RDC pour la protection des civils.

Au pays, le ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula a assuré que les conditionnalités posées aux vendeurs et transporteurs avant de livrer les armes en RDC seront levées.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner