RDC : nomination de nouveaux acteurs de la petite territoriale 

Le président de la République a nommé, vendredi 25 novembre, les nouveaux dirigeants de la petite territoriale. La lecture de ces ordonnances présidentielles a été faite tard dans la soirée sur la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC).

Il s’agit des maires et bourgmestres ainsi que leurs adjoints mais aussi des administrateurs des territoires et leurs assistants.

A Lubumbashi (Haut-Katanga), par exemple, la mairie de Lubumbashi change de mains.

Désormais, c’est Martin Kazembe qui sera aux commandes de la ville cuprifère.

Il a pour adjointe Tunda Kazadi. Martin Kazembe remplace à ce poste Laurianne Mwewa Kalombo ancienne maire adjointe qui assurait l’intérim de son titulaire Ghislain Robert Lubaba rappelé à Kinshasa, il y a de cela plusieurs mois.

Quant aux bourgmestres, sur les sept communes que compte la ville de Lubumbashi, un seul a été reconduit. C’est le bourgmestre Ghislain Kalwa Kalunga qui garde son poste dans la commune de Kamalondo.

Parmi les bourgmestres et leurs adjoints nouvellement nommés se trouvent aussi des femmes.

Elles vont diriger les communes de Rwashi Kampemba et la commune annexe.

Parmi les adjoints il y a aussi une femme notamment dans la commune de Kenya. 

A Likasi, le maire Idesbald Petwe passe la main à Henry Mungomba, qui est secondé de Jean Munzinga.

Cette ville montagneuse qui n’a que quatre communes, voit un seul bourgmestre reconduit.

C’est Olivier Kiboko Munongo qui reste dans la commune de Likasi.

Dans la province de Lualaba, notament, l’actuel maire de kolwezi Jacques Masengo qui était adjoint prend la place de Véronique Upite. Dans les communes de cette ville,  le bourgmestre adjoint de la commune de Dilala vient d’être nommé titulaire dans la commune de Manika. Les autres sont de nouvelles figures dans la petite territoriale.

Ces nouvelles nominations concernent à quelques exceptions près toute la République y compris les entités sous état de siège dans les provinces du Nord-kivu et de l’Ituri. Dans ces entités, ces animateurs prendront leurs fonctions à la fin de l’état de siège, comme tous les autres responsables politico-administratives civils de ces régions.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner