Nairobi III : les groupes armés actifs dans l’Est de la RDC acceptent de déposer les armes

Les groupes qui écument l’Est de la RDC acceptent de déposer les armes.

L’ancien Président kenyan et facilitateur de l’EAC, Uhuru Kenyatta l’a annoncé, mercredi 30 novembre, lors des travaux du 3e round du processus pour le retour de la paix dans l’Est de la RDC.

Il a échangé avec des groupes armés actifs dans les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, de l’Ituri, du Maniema et du Tanganyika. 

Ces milices réclament des conditions sécuritaires, économiques et l’intégration au sein des services de sécurité de la RDC une fois ils auront abandonné les armes.

-Que pensez-vous de cette annonce des groupes armés actifs dans l’Est de la RDC ?

Invités :

-Didier Bitaki, ancien membre des groupes armés au Kivu. Il est expert en désarmement et en droit international humanitaire.  

-Timothée Tshaombo Shutsha, chercheur en coopération, prévention et résolution des conflits à l’Université de Louvain en Belgique.

-André Byadunia, coordonnateur provincial de la nouvelle société civile congolaise du Sud Sud-Kivu.

 

/sites/default/files/2022-12/01122022-p-f-dialogueentrecongolais-00site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner