Pour Félix Tshisekedi, « C’est le régime rwandais, avec Paul Kagame à sa tête, qui est l’ennemi de la RDC, et non son peuple »

« Ça ne sert à rien de regarder le Rwandais comme un ennemi. C’est le régime  rwandais avec Paul Kagame à sa tête qui est l’ennemi de la RDC. Les Rwandais et les Rwandaises sont nos frères et sœurs. D’ailleurs, ils ont besoin de notre aide pour se libérer, parce qu’ils sont muselés ». Ces propos du Président Félix-Antoine Tshisekedi ont été prononcés le samedi 3 décembre à la cité de l'Union africaine.

C’était à l'occasion de la réception qu'il a offerte à près de 250 délégués des jeunes des 26 provinces de la RDC. Ces jeunes sont venus à Kinshasa pour prendre part, le 30 novembre dernier, à une rencontre organisée par le Conseil national de la jeunesse.

Félix Tshisekedi encourage la jeunesse à se mobiliser contre l'agression orchestrée par le Rwanda sous couvert du M23.

Il rappelle que les Rwandais « ont besoin de notre solidarité pour se débarrasser de ces genres de dirigeants rétrogrades comme Paul Kagame ».

« Et il s’enorgueillit d’être un faiseur de guerre. Moi, à sa place, je me cacherais. J’aurais honte. C’est honteux. Je dirai même, diabolique », s’est indigné Félix Tshisekedi.

Le chef de l'Etat Felix Antoine Tshisekedi appelle la jeunesse congolaise à l’unité, à taire ses divergences politiques, tribales et ethnique tout en ayant à l'esprit qu'elle appartient à une seule tribu qui est la RDC.

Vous pouvez écouter le chef de l'État Félix Tshisekedi dans cet extrait :

/sites/default/files/2022-12/051222-p-f-kinfelixtshisekedisurregimekagame-00.mp3

Cette déclaration du Président Félix-Antoine Tshisekedi devant les jeunes intervient quelques jours après le discours du Président rwandais Paul Kagame, devant les parlementaires. Dans certains extraits exploités par les médias, Paul Kagame avait accusé la Président Tshisekedi de retarder les prochaines élections en prenant le prétexte de la guerre que mènerait le Rwanda en RDC, par l’intermédiaire du M23.

Contrairement aux déclaration du Président Kagame, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a publié samedi 26 novembre le calendrier électoral 2022-2027, dont les grandes opérations sont entre autres, la constitution du fichier électoral, l’opération de réception et de traitement des candidatures aux scrutins directs, l’organisation des scrutins directs et indirects, l’élection des gouverneurs ainsi que celui des sénateurs. 

L’élection du président de la République, des députés nationaux et provinciaux ainsi que des conseillers communaux est prévue le 20 décembre 2023. 

Ce calendrier prévoit aussi l’identification et l’enrôlement des électeurs du 24 décembre 2022 au 17 mars 2023.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner