Nairobi : 40 % des femmes ont participé au panel spécifique dédié aux survivantes des violences sexuelles

Parmi les membres de la société civile, 40 % étaient des femmes avec un panel spécifique dédié aux survivantes des violences sexuelles, lors du troisième round du processus pour la paix dans l’Est de la RDC, dont les travaux se sont clôturés ce mardi 6 décembre au Safari Park Hôtel de Nairobi.

Ces femmes ont rencontré le facilitateur Uhuru Kenyatta  pour parler de leurs souffrances à la suite de l’activisme des groupes armés dans l’Est de la RDC.

Au moins 225 délégués représentants la Présidence de la République, le Programme DDRC-S , 47 groupes armés et la société civile des provinces de l'Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema et Tanganyika ont pris part à  ces travaux.

Pendant sept jours, les différents participants ont identifié les processus politiques et les réformes institutionnelles nécessaires pour créer un environnement propice au désarmement des groupes armés avec la participation des communautés.

Le mandataire spécial du chef de l’Etat pour le processus de Nairobi  a prévenu que ce processus n’est pas encore terminé.

Les prochaines rencontres d’évaluation sont programmées à partir de Janvier 2023 à Goma, Bukavu et Bunia, a annoncé pour sa part   Uhuru Kenyatta.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner