RDC : des enquêtes préliminaires de la MONUSCO confirment que les M23 ont tué environ 131 civils aux villages Kishishe

Dans un communiqué, la MONUSCO a confirmé, mercredi 7 décembre, que les rebelles du M23 ont tué environ 131 civils aux villages Kishishe, dans le groupement Bambo, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). 

Elle a confirmé cette information après avoir mené une enquête préliminaire avec le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) aux environs du lieu de ce drame. 

La mission onusienne condamne la violence innommable contre les civils et appelle à un accès sans restriction aux lieux des faits et aux victimes pour une assistance humanitaire d’urgence. 

Elle salue la décision des autorités congolaises d’ouvrir une procédure judiciaire contre les auteurs de ces violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire. 

Question : 

-Quelle lecture faire des faits révélés dans ce communiqué ? 

Invités :  

-Abdoul Aziz Thioy, directeur du Bureau Conjoint des Nations unies aux Droits de l'homme (BCNUDH). 

-Me Honoré Mitshabo, directeur de cabinet adjoint de la ministre de la justice et garde des sceaux. 

-Me Richard Bondo, avocat au barreau de Kinshasa/Gombe et Président de l’ONG Avocat sans frontière. Il est aussi conseil près la CPI et le tribunal pour le Liban. 

 

/sites/default/files/2022-12/08122022-p-f-dialogueentrecongolais-00site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner