EcoNews : « Base militaire de Kitona : Tshisekedi en mission de réconfort aux nouvelles recrues des FARDC »

Revue de presse de ce vendredi 9 décembre 2022

La visite du Président de la République aux nouvelles récrues à l’armée à Kitona fait la Une des journaux parus ce vendredi 9 décembre. 

EcoNews ouvre le bal et annonce : « Tshisekedi en mission de réconfort aux nouvelles recrues des FARDC ». Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, est « véritablement un homme heureux », pense ce journal.  Son message à la nation du 3 novembre 2022, suivi d’un appel à la mobilisation générale pour sauver la patrie en danger, a eu un écho favorable dans l’opinion. En masse, des jeunes, filles et garçons, ont décidé de rejoindre les Forces armées de la RDC (FARDC).

Cantonnés à la Base militaire de Kitona, dans la province du Kongo Central, le président de la République est allé leur apporter jeudi un message de réconfort. Question de requinquer le moral des troupes et leur rassurer de son accompagnement dans le processus de redynamisation de l’armée nationale censé booster son efficacité, rapporte le journal.

« Ne jamais trahir le Congo ». C’est par cette devise que le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a commencé son adresse devant les unités de la place de Muanda et les recrues venues de plusieurs coins de la République pour répondre à son appel et ainsi s’inscrire dans la défense du territoire national en proie en ce moment à une agression perpétrée par le Rwanda sous le masque du mouvement terroriste M23, ajoute L’Avenir.

Selon ce quotidien, s’adressant aux 10.200 recrues, le chef de l’Etat pense que cette devise n’est pas seulement encrée dans leurs têtes, mais aussi dans leurs cœurs.

« Je suis venu vous remercier pour tout ce que vous faites. Vous faites un travail considérable et nous devons être attentifs à votre endroit et à l’endroit de vos familles », a dit Felix Tshisekedi.

Depuis son avènement à la Magistrature suprême du pays, a-t-il indiqué, l’amélioration des conditions de vie des militaires n’a cessé d’être au cœur de ses préoccupations, note, pour sa part, La Prospérité. Son engagement à soutenir les hommes en uniforme, a-t-il dit, se manifestera au travers des actions qu’il va dorénavant poser en leur faveur. 

« Nos ennemis se sont longtemps joués du Congo. Tout ceci parce que nous étions désorganisés. Ils ont tout fait pour saper le moral de nos troupes », a-t-il regretté avant de tirer la toxine de la révolte.

« Je ne veux plus de ça », martelé le Chef de l’Etat arrachant au passage un flot d’applaudissements de la part des principaux intéressés, souligne ce quotidien.

Le Chef de l’État a exhorté les militaires à la discipline en toute circonstance et il les a rappelés à leur devoir de protection de leurs frères et sœurs civils longtemps victimes des tracasseries. Enfin, l’Autorité suprême du pays a insisté sur l’appropriation, par les militaires, de la devise « Ne jamais trahir le Congo », pour en faire leur crédo, renchérit Forum des AS.

D’après Africa News, Felix Tshisekedi a rassuré les différentes unités de sa totale disponibilité à prendre en charge tous les problèmes liés au vécu quotidien des soldats ainsi que ceux de leurs dépendants. « Vos problèmes sont désormais les miens », a rassuré le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi. Evoquant la loi de Programmation militaire en cours d’examen au Parlement -inexistante depuis de nombreuses années-, le Garant de la nation a indiqué qu’elle constitue une base sur laquelle vont désormais s’opérer les décaissements des fonds en faveur de l’armée en vue de son développement, ajoute le bihebdomadaire. Ceci, a renchéri le Chef de l’Etat, contribuera à mettre fin à la vile pratique de détournement de la ration destinée aux soldats, précise Africa News.

Avant d’arriver à Muanda, Felix Tshisekedi s’est arrêté pendant quelques heures dans la ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo-Central, rapporte, quant à lui, Le Journal.  Après un accueil chaleureux et patriotique lui réservé par la population de Matadi en liesse dès l’entrée de son cortège au pont Mpozo en début d’après-midi, le Commandant Suprême des Forces Armées et de la Police Nationale Congolaise s’est dirigé dans la résidence officielle du Gouverneur de province située au quartier Ciné Palace dans la commune de Matadi où il s’est entretenu près de deux heures avec le Gouverneur Guy Bandu Ndungidi avant de poursuivre son chemin sur Muanda où il est arrivé la nuit du même jour. Rien n'a filtré de cet entretien, précise le quotidien.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner