Kinshasa : l’opération coup de poing va se poursuivre jusqu'à ce que les vendeurs comprennent son bien-fondé (gouvernement provincial)

 

Le ministre provincial du Commerce de Kinshasa, Osé Badibanga annonce que l’opération d’assainissement de la ville, dénommée coup de poing va se poursuivre jusqu'à ce que les vendeurs et vendeuses comprennent son bien-fondé.

Cette opération lancée le 9 janvier par le gouvernement provincial consiste à l'éradication des marchés pirates, enlèvement des épaves et véhicules mal stationnés, la destruction des kiosques et terrasses de fortune, des garages pirates et l'interpellation des vendeurs d'eau conditionnée dans les sachets plastiques. Elle vise également à interdire à tous les commerçants d'étaler leurs marchandises sur les emprises publiques, les trottoirs et autres espaces non indiqués.

Invité de Radio Okapi ce samedi 14 janvier, le ministre provincial du Commerce de Kinshasa, Osé Badibanga, a précisé qu’étant donné que la majorité de commerçants qui vendent sur les grandes artères de la ville de Kinshasa ne payent pas des taxes, cette opération n’aura pas un impact négatif sur la caisse de l'Hôtel de ville de Kinshasa.

Osé Badibanga s’entretient avec d'Innocent Fadhili.

/sites/default/files/2023-01/09._140122-p-f-kininviteministreprovdecommerce-00_web.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner