Congo Nouveau : « RDC : l'ANR nettoie la cour présidentielle et évite au pays le pire »

Revue de presse du lundi 23 janvier 2023

Le remue-ménage effectué par le président Tshisekedi dans son cabinet intéresse les journaux de Kinshasa. Ils saluent ce lundi 23 janvier le « travail de longue haleine » abattu en amont par l’Agence nationale des renseignements (ANR).

Congo Nouveau salue le « travail de longue haleine » abattu par l’Agence nationale des renseignements (ANR), qui a abouti au nettoyage de la cour présidentielle. Elle mené les différentes enquêtes loin de toute interférence et de manière la plus silencieuse qui puisse être. Selon le journal, d'autres enquêtes sont en cours. « Elles visent des anciens et actuels collaborateurs du Chef de l'État», ont-elles précisé, soulignant qu'il n'y aura de «pitié pour personne».

À travers des enquêtes fiables, renchérit Le Potentiel, l’ANR met fin au régime des «hommes forts» à la Présidence. «Le temps des hommes « influents » se passant pour des intouchables autour de la première institution du pays est bien révolu. Le tournant, apprend-on, c’est la fiabilité des enquêtes de l’Agence nationale des renseignements (ANR) ».

Ce travail de l’ANR permet non seulement de prévenir mais aussi d’éviter le pire. « Une manière de ne laisser la place, surtout au niveau de l’institution Président de la République, qu’à ceux qui travaillent dans le souci d’accompagner effectivement le chef de l’Etat dans sa mission, afin qu’ils continuent de mériter la confiance de la nation », conclut le quotidien.

La Prospérité abonde dans le même sens « Nettoyage des écuries d’Augias dans la Cour Présidentielle. L’ANR sonne le glas de la fin du régime des intouchables ».

Pour EcoNews, l’alternance démocratique est en train de bouffer ses membres. « L’alternance démocratique du 24 janvier 2019 n’a pas épargné ses principaux lieutenants. Un à un, chacun passe à la trappe, s’éloignant de la cour présidentielle après avoir été la « bouche autorisée» du Chef de l’Etat ».

Le journal évoque notamment la mise a écart de Vital Kamerhe et François Beya. « La dernière victime en date est le tout puissant Fortunat Biselele, dit «Bifort ». Dans l’entourage de Tshisekedi, il était ce que Katumba Mwanke a été une fois, de son vivant, pour Joseph Kabila. Si Katumbi Mwanke a disparu tragiquement dans un crash, Fortunat Biselele rumine, pour l’instant, son sort à la prison centrale de Makala ».

« Les Léopards humiliés »

L’autre sujet largement commenté par les journaux de Kinshasa, concerne la débâcle de l’équipe nationale de football au Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Les Léopards A’ de la RDC ont été battus par les Lions A’ du Sénégal lors du dernier match de leur groupe sur le score de 0-3. Il s’agit d’une « humiliation », selon La République.

« Dès la 23ème minute, Les Léopards A’ encaissent le premier but de Oumane Kane, avant de voir Mondeko se faire expulser sur un tacle entant que dernier défenseur. Après s’en suivra le festival offensif sénégalais avec le but de Pape Hamadou Dialo à la 73ème minute et celui de Malick Mbaye à la 78ème minute », rapporte L’Avenir.

Les Léopards quittent la compétition la queue entre les pattes avec seulement 2 points, zéro but marqué deux nuls et une défaite, déploré le quotidien.

Double vainqueur du Championnat d’Afrique des Nations, renchérit EcoNews, « les Léopards locaux de la République démocratique du Congo ont été débarqués dès la phase du groupe de ce tournoi qui se joue en Algérie. Après deux matchs nuls, les Léopards A’ n’ont pas pu franchir le mur sénégalais (battus par 3-0). Une défaite qui scelle le sort de la RDC, éliminée de la compétition ».

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner