Masisi : reprise des hostilités entre les FARDC et M23 près de Kitshanga

Les combats ont repris depuis 5 heures du matin ce mardi 24 janvier entre le M23 et les FARDC et les Maï-Maï dans le village de Rwambundu, près de Kitshanga dans la région de Bishusha, territoire de Masisi, à plus de 80 kilomètres à l’ouest de Goma (Nord-Kivu).

Ces combats étaient situés aux alentours de Bishusha, Ngesha, Bwiza et Bishakishaki.

Des détonations à l’arme lourde et légère étaient entendues jusque dans la cité de Kitshanga, située à une dizaine de kilomètres du lieu des affrontements ; semant une grosse panique au sein de la population, informe le responsable de la société civile locale, Tobolwako Kahangu Tobi.

Une partie de la population de Kitshanga s’est déplacée en direction de Mwesso, Kitobo et à l’ouest de Kitshanga.

Des sources locales signalent toutefois une accalmie dans la cité de Kitshanga.

Pendant ce temps, les combats semblent s’intensifier dans la partie Tebero, Kabeza et Tabi, à une vingtaine de Km de Kirolirwe et Nyamita, toujours en territoire de Masisi.

D’après plusieurs sources, les rebelles du M23 chercheraient à couper le trafic sur cet axe de Masisi-Kitshanga mais ces derniers font face à une forte résistance des FARDC et Maï-Maï

Le porte-parole de l’armée confirme les faits. Pour le lieutenant-colonel Njike Kaiko, l’armée a été attaquée par les rebelles du M23, appuyés par le Rwanda.

Ces combats se poursuivent, poursuit-il sans d’autres détails.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner