Beni : augmentation du prix du gaz depuis l’occupation de Rutshuru par le M23

Une augmentation du prix de gaz domestique est observée depuis quatre mois dans les villes de Beni et Butembo (Nord-Kivu)

Les distributeurs de ce produit dans la région disent rencontrer des difficultés pour se ravitailler à partir de Goma ; la route nationale numéro 2, seule voie permettant de rallier le chef-lieu du Nord-Kivu, étant sous occupation de la rébellion du M23 au niveau de Rutshuru.

Depuis le mois d’octobre dernier, une bouteille de 12 Kilogrammes de gaz a réchaud qui se vendait à 30 dollars américains, se négocie désormais entre 32 et 35 dollars.

De nombreuses familles ne parviennent plus utiliser leurs réchauds à gaz et font recours à la braise et au bois de chauffe, comme l’a expliqué un utilisateur : 

« Le gaz est devenu rare, et aussi le prix a considérablement augmenté alors que le revenu est resté le même. Avant, on achetait à 30 ou 32 dollars la quantité de 12 kilos, mais le prix a galopé jusqu’à 35 dollars. Pour avoir le gaz, le fournisseur dresse une liste, et c’est lorsqu’une quantité arrive qu’on vous appelle un à un. Pendant ce temps, nous utilisons le charbon de bois. Ce qui n’est pas aussi facile, parce que même le charbon de bois répond à la loi de l’offre et de la demande ».

L’un des distributeurs du gaz, M. Mathieu Matabisi, reconnait que le ravitaillement du gaz à partir de Goma devient difficile. Il dit avoir que d’autres voies sont tellement coûteuses pour faire arriver le gaz à Beni.

« La raison est que la guerre du M23 menace notre activité. Au mois de novembre, on a fait passer nos produits de Goma au Rwanda et du Rwanda en Ouganda pour Beni. Le coût était tellement élevé au point qu’on n’a pas su continuer », a indiqué Mathieu Matabisi.

Pour lui, la solution reste, la réouverture du trafic sur la route nationale numéro 2, entre Goma-Rutshuru-Kanyabayonga-Beni. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner