Séraphin Mokito : « La vente des uniformes et fournitures scolaires ne peut pas exister dans ma province éducationnelle »

A trois semaines de la rentrée scolaire 2023-2024, le directeur de la province éducationnelle Maniema 1, Séraphin Mokito rappelle aux chefs d’établissements scolaires de son entité l’interdiction de vente des uniformes et autres fournitures scolaires.

Invité de Radio Okapi, il lance une mise en garde contre les chefs d’établissements scolaires du Maniema 1 réfractaires à cette mesure du ministre de l’EPST.

« J’ai écrit la lettre à l’intention de toutes les écoles de ma province (NDLR : éducationnelle) pour interdire à tous les chefs d’établissements d’imposer la vente des uniformes, des fournitures ou encore les frais de la réinscription. Ça ne peut plus exister dans ma province éducationnelle. Le chef d’établissement qui oserait demander aux parents de payer les frais de la réinscription des anciens élèves va s’en prendre à lui-même », souligné Séraphin Mokito.

Il demande par ailleurs au gouvernement de construire les salles de classes dans cette partie du pays pour résoudre le problème de surpeuplement au niveau du primaire.

Cette situation est observée depuis l’application de mesure de la gratuité de l’éducation de base.

Séraphin Mokito s’entretient avec Florence Kiza.

SON///////////////////////////////////////////

/sites/default/files/2023-08/09._0808023-p-f-kinduinvitemokito_gaundaproved-00-web.mp3