Isiro : baisse des prix des produits vivriers

Ces produits viennent pour la plupart de Beni et Butembo, au Nord-Kivu, et de Bunia, en Ituri. C’est là la conséquence des travaux de réhabilitation des routes du côté de Mambasa et Mungbere, selon la Fec, rapporte radiookapi.net

Cette baisse est sensible et réjouit, selon les témoins, la population de cette contrée située à plus de plus de 500 kilomètres au Nord de Kisangani. Des produits tels que le haricot, la pomme de terre, l’oignon l’ail et le poisson salé sont concernés par cette tendance observée depuis début avril.

Ainsi, 1 Kg de ails qui se vendait à 2800fc il y a un mois, coûte aujourd’hui 1900fc. L’oignon se vend aussi à 500 fc alors que pour la même quantité, le produit était vendu trois fois plus cher pendant la même période. Le prix de la pomme de terre est passé de 1200 à 600 fc, et un verre de haricot de 120 à 90 fc. Il y a 5ans, tous ces produits en provenance de Bunia, Beni et Butembo arrivaient très difficilement à Isiro et coûtaient excessivement cher, rappellent les opérateurs économiques de la place. La raison majeure était l’impraticabilité des routes.

Donc, selon Séraphin Matembela, vice-président de la Fec/ Haut Uele, la réhabilitation de certains axes routiers de desserte agricole dans la région a produit l’effet bénéfique actuellement constaté depuis le début du mois. Il s’agit notamment de l’axe routier Isiro-Ungwele-Mambasa. Mambasa est un carrefour ouvert à Beni et à Bunia. D’après la même source, les travaux de réhabilitation du tronçon Isiro-Ungwele ont été réalisés par des missionnaires catholiques et certains groupes de jeunes volontaires. Ils ont profité de la saison sèche de novembre 2006 à mars 2007 pour effectuer ces travaux. Comme résultat, à ce jour, a indiqué l’opérateur économique, des véhicules de 15 à 20 tonnes peuvent passer sur cet axe sans problème.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner