Tabac, un projet de loi sur la réglementation soumis au gouvernement

La communauté internationale a célébré ce jeudi 31 mai, la journée mondiale sans tabac. Le programme national de lutte contre la toxicomanie a saisi cette occasion pour soumettre un projet de loi anti-tabac à l’Exécutif. L’annonce a été faite dans un point de presse par le directeur de ce programme, indique radiookapi.net

Rigobert Mbuyu explique le danger du tabac : « La fumée qui est émise par le fumeur et avalée par le non fumeur qui est à côté, est un danger. Car cette personne qui l’a avalée peut souffrir des mêmes maladies auxquelles est exposé le fumeur ». D’où la nécessité de définir un certain nombre de lieux dans lesquels on ne peut pas fumer à cent pour cent, explique-t-il. Le directeur Mbuyu dit avoir présenté au gouvernement un projet de loi anti-tabac qui réglementerait les conditions de fumer. La campagne anti-tabac intéresse non seulement les adultes mais aussi et surtout les enfants pour éviter ceux-ci tombent dans le circuit infernal de fumer, ajoute-t-il.

Quant aux contraintes que connaît son institution, le directeur Mbuyu mentionne notamment les mauvaises conditions de travail et le manque d’appui budgétaire.

Le ministre de la Santé s’est engagé, quant à lui, à soumettre ce projet de loi au Conseil des ministres. Makwenge Kaputi a également assuré de renforcer la lutte contre le tabac dans le cadre du budget du gouvernement et grâce aux appuis extérieurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner