Mahagi : la société civile accuse Mgr Marini Bodho de détournement des matériels audiovisuels

Mgr Marini

Mgr Marini

La société civile de Mahagi accuse le sénateur Marini Bodho de détournement des matériels de radio et télévision achetés par le gouvernement. Selon cette société civile, le chef de l’Eglise du Christ au Congo aurait voulu diriger ces matériels vers Djalasiga, son village natal, à la place de sa destination initiale, Mahagi-centre, rapporte radiookapi.net

Des sources locales indiquent que c’est depuis une semaine que la société civile se déploie pour contraindre Monseigneur Marini à restituer ces matériels pour leur installation à Mahagi-centre, chef-lieu du territoire. « On apprend que le colis était remis entre les mains du sénateur Marini, qui devait convoyer cette antenne. A notre grande surprise, l’antenne prend la direction de son village natal Djalasiga», regrette le président de la société civile de Mahagi, Tchotum Alubeley.

Mais l’ancien président du Sénat rejette, depuis Bruxelles où il séjourne pour raison des soins médicaux, l’accusation. Mgr Marini déclare que le projet d’implantation à Djalasiga des matériels de radio et de télévision qui vient d’aboutir, est son initiative personnelle soumise au gouvernement depuis 2007. Il retourne donc cette accusation contre ses détracteurs qui cherchent, d’après lui, de vouloir détourner politiquement son initiative. A cet argumetaire, la société civile de Mahagi rétorque que le rôle du sénateur Marini Bodho a été seulement celui de réceptionner les matériels et le convoyer au territoire. Un point un trait.

Le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, qui est déjà mis au parfum indique pour sa part que le choix du site où seront installés ces matériels sera fixé dans un futur proche, à l’issue d’une rencontre qui réunira son ministère et les notables originaires du territoire de Mahagi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner