Centrafrique : plus de 20 000 réfugiés de Libenge réticents au retour

Plus de 20 000 ressortissants du territoire de Libenge réfugiés en République Centrafricaine consécutivement à l’insurrection des Enyele refusent de regagner leurs villages.

Une rumeur des sympathisants des Enyele sur une reprise imminente des combats dissuade ces réfugiés de retourner dans leurs villages en RDC, selon l’administrateur du territoire de Libenge. Ce dernier rejette cette rumeur.

Thiery Kayembo, l’administrateur du territoire de Libenge, rassure que le calme règne sur toute l’étendue de sa juridiction. Il vient de boucler une tournée à travers les différentes localités de ce territoire, argumente-t-il. Au cours de sa tournée, il a sensibilisé la population réfugiée dans la forêt à revenir dans les villages.

42 000 habitants de Libenge centre avaient fui leurs villages en direction de la Centrafique. 12 000 réfugiés vivent encore dans la ville centrafricaine de Mongumba, selon Thiery Kayembo. A Libenge sud, 9 000 réfugiés congolais sont regroupés au poste de contrôle de Zinga, une localité centrafricaine où ils vivent dans des conditions difficiles, indique la même source.

Pendant l’insurrection des Enyele en octobre 2009, près de la quasi-totalité de la population de Libenge centre et sud avait traversé la rivière Ubangi pour trouver refuge de l’autre côté de la rive en République Centrafricaine.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner