RDC: HRW et des ONG congolaises accusent le colonel Zimurinda de massacres dans l’Est


Logo de Human Rights Watch

Human Rights Watch (HRW) et une cinquantaine d’ ONG congolaises basées dans l’Est de la RD Congo demandent la suspension du lieutenant-colonel Innocent Zimurinda, officier des FARDC et l’ouverture d’une enquête judiciaire à son encontre. Elles l’ accusent de nombreuses violations des droits de l’homme dans cette partie de la RD Congo.

HRW et ces ONG congolaises formulent cette demande dans un communiqué qu’elles ont diffusé lundi.

Selon Anneke Van Woudenberg, chercheuse à l’ONG britannique, l’officier des FARDC se serait signalé par plusieurs violations des droits de l’homme depuis 2007. Des violations que Human Rights Watch et des ONG congolaises ont documentées.

Au nombre de ces violations, la chercheuse cite:

  • le massacre de 129 réfugiés rwandais à Shali, à Masisi, en 2009,
  • celui de Kiwanja en novembre 2008,
  • ainsi que le massacre de Bohamba à Rusthuru.

Tous ces massacres ont été commis sous le commandement du lieutenant-colonel Zimurinda, a souligné la chercheuse de HRW.

Ainsi, Human Rights Watch et la cinquantaine d’ONG congolaises signataires de ce communiqué ont adressé leur plainte au général Hamuli, commandant des opérations militaires dans l’Est du pays.

Anneke Van Woudenberg précise l’objectif de leur démarche :

La chose la plus importante, [à ce stade], c’est de lancer une enquête judiciaire pour enquêter sur toutes ces violations des droits de l’homme commises par le colonel Zimurinda, mais aussi, nous demandons sa suspension immédiate parce que les faits sont graves, et nous demandons son transfert à Kinshasa.

Les autorités militaires FARDC n’ont pu être jointes pour donner leur position sur cette demande.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner