Kenya Airways en perte de vitesse à Kisangani


Un aéronef de Kenya Airways©BFIguy/Flickr.com

Quatre mois après le lancement de son trafic aérien à partir de l’aéroport international de Bangboka à Kisangani, la société Kenya Airways est en difficulté. Des trois vols hebdomadaires vers l’Asie au début, la fréquence de la desserte est actuellement de deux vols hypothétiques hebdomadaires.

L’information est livrée à radiookapi.net par l’administrateur gérant de l’agence de voyage Safari African Business Compagny,SABC, l’un des partenaires de Kenya Airways en Province Orientale.

La réduction des fréquences des vols de Kenya Airways serait consécutive à la diminution du nombre des passagers, selon le gérant de la SABC. Willy Likunde affirme que les clients de cette compagnie affichent de plus en plus une préférence pour le transport par route jusqu’à Kampala, en Ouganda. De là, ils s’envolent vers les pays asiatiques pour leurs transactions commerciales. Ce détour coûte moins cher qu’un vol pris directement à partir de Kisangani, affirment quelques commerçants.

Le président de la Fédération des entreprises du Congo, FEC/Kisangani estime plutôt que les passagers congolais fuient les tracasseries administratives de l’immigration et de la douane à l’aéroport international de Bangboka.

Pour éviter que Kenya Airways n’arrête définitivement son trafic international à partir de Kisangani, la SABC envisage de négocier des vols cargo avec affrètement dans le chef-lieu de la Province Orientale. Willy Likunde affirme que cette solution offrirait des prix alléchants aux commerçants et les inciterait à revenir vers Kenya Airways.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner