RDC-Ouganda: mise en place d'une commission de vérification des litiges frontaliers à Aru

Un communiqué final a sanctionné les discussions qui ont eu lieu mardi jusque tard la nuit, à Aru, en Ituri, entre les autorités  congolaises de la  province Orientale et  celles de 4 districts frontaliers de l’Ouganda. Les deux parties ont mis en place une commission de vérification permanente des litiges frontaliers.

La partie congolaise était conduite par le gouverneur de la Province Orientale, Médard Autsayi Asenga, et de l’Ouganda par Ibrahima Abigira de la région de West Nile et commissaire du district ougandais de Arua.

Les deux parties se sont mises d’accords sur un certain nombre de points. Les autorités congolaises se sont engagées, notamment, à mettre fin au trafic des véhicules volés en Ouganda et vendus sur le territoire congolais dans cette partie du pays.

Elles ont cependant indiqué avoir déjà saisi et restitué plus de dix véhicules volés en Ouganda.

Bien plus, la partie congolaise a relevé que les auteurs du trafic des véhicules volés en Ouganda sont des Ougandais qui collaborent avec certains Congolais.

Et de son côté, la partie congolaise a demandé avec insistance aux autorités ougandaises l’arrestation des chefs de groupes armés congolais qui résident en Ouganda et s’organisent en vue de déstabiliser le district de l’Ituri.

La délégation ougandaise a annoncé à ce propos l’arrestation de certains de ces chefs rebelles congolais que les autorités ougandaises vont devoir transférer sur le territoire congolais.

Parmi eux, Tcheni Andrionzi, leader de l’Union des révolutionnaires congolais », arrêté il y a une semaine, selon la délégation ougandaise.

Bien d’autres points figurent parmi les points d’accord conclus entre les deux parties, notamment leur volonté commune de mener une lutte contre la fraude des minerais et du bois congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner