Programme sino-congolais: quid de l’évaluation de la 1ère phase?


Les Chinois réhabilitent le boulevard du 30 juin à Kinshasa© Radio Okapi

Près d’une dizaine de contrats entre la RDC et les entreprises chinoises pourrait être conclue ce mardi à Kinshasa, selon des sources proches des agences congolaises en charge du programme sino-congolais.

Plusieurs responsables des entreprises et banques chinoises qui financent et exécutent ce programme sont arrivés ce lundi dans la capitale congolaise.

De l’évaluation

La dizaine de contrats attendus est à inclure dans la deuxième phase du programme sino-congolais. Cette phase est estimée à 400 millions de dollars américains.

Parmi les ouvrages à exécuter figurent certaines avenues de Kinshasa, des routes de Butembo et de Bukavu.

Mais avant de signer ces contrats, Chinois et Congolais feront l’évaluation de la première phase. Cette première phase qui est en cours, est estimée à 350 millions de dollars.

La grande question est de savoir en combien de temps doivent se réaliser tous ces ouvrages.

L’Assemblée nationale avait déjà recommandé en 2008 au gouvernement de présenter un chronogramme clair des chantiers et de leur réalisation.

Les députés avaient également souhaité qu’on évalue les gisements à céder, la valeur des engins qu’amènent les Chinois et la durabilité des routes.

En même temps, les matières premières ayant repris leur cours moyen d’avant la crise, on ignore si tous ces aspects seront pris en compte dans l’évaluation et la signature de nouveaux contrats.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner