Mbandaka: la situation sécuritaire toujours préoccupante


Centre ville de Mbandaka

La situation sécuritaire est toujours préoccupante à Mbandaka, malgré la reprise de l’aéroport par les FARDC avec l’appui de la Monuc dimanche dans la soirée. Les insurgés Enyele qui avaient assiégé l’aéroport après avoir récupéré armes et munitions abandonnées par quelques éléments de l’armée congolaise  se sont retranchés dans les environs de cet aéroport, notamment dans la forêt de Djombo, localité périphérique de la ville de Mbandaka.

Difficile pour le moment de donner le bilan de ces affrontements à l’arme lourde aux alentours de l’aéroport entre les FARDC appuyées par les casques bleus de la Monuc  et les insurgés.
Selon certaines sources policières qui ont requis l’anonymat, quelques corps tant des insurgés Enyele que des éléments de la police et des FARDC jonchent les rues de Mbandaka.

Les coups de feu se font encore entendre ce matin dans certains quartiers de la ville.

Les dispositions sont en train d’être prises par les FARDC et la Monuc pour sécuriser l’aéroport.

Un casque bleu tué

La mission onusienne reconnaît l’attaque de Mbandaka par les insurgés Enyele.

Le porte-parole de la Monuc dit ne pas avoir un bilan exhaustif. Cependant,  Mandjobe Mounoubai confirme la mort d’un casque bleu.

Il s’agit d’un soldat ghanéen qui était dans un véhicule de transport qui allait en renfort vers l’aéroport.

Le véhicule a essuyé des tirs et le casque bleu qui se trouvait au-dessus de ce véhicule blindé a pris une balle et est décédé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner