Kinshasa: 25% des besoins en transfusions sanguines non couverts


Les donneurs bénévoles de sang peuvent s'y rendre

Les collectes de dons de sang n’ont couvert que trois quarts des besoins l’an passé dans la ville de Kinshasa. Le Centre national de transfusion sanguine et la Croix Rouge RDC l’ont annonce jeudi lors de la remise d’une étude menée en collaboration avec la Croix Rouge Belgique communauté francophone.

L’enquête, effectuée dans 81 centres de santé sur les 140 que compte la capitale, révèle que les 6000 poches de sang récoltées ont permis plus de 33000 transfusions.

Plus de 1800 donneurs fidélisés, pour la plupart secouristes, se sont mobilisé au rythme de 25 collectes mensuelles.

Frederik Bonamy, représentant de la Croix-Rouge Belgique communauté francophone, estime qu’il était important de mettre fin à l’insuffisance de produits sanguins dans la capitale.

Toutefois, il souligne qu’il ne s’agit que d’une victoire d’étape :

Il faut maintenant travailler sur les 25% non couverts grâce a une mobilisation accrue de la Croix Rouge, des volontaires et des autres associations de donneurs de manière a couvrir les besoins des structures sanitaires de la ville de Kinshasa.

Le sang récolté est principalement utilisé lors de l’accouchement ainsi qu’en pédiatrie.  Selon l’étude, 22500 enfants ont été transfusés mais 830 ont succombe faute de disponibilité de sang.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner