Kinshasa: accusé de geler les dossiers de l’assemblée provinciale, Roger Nsingi se défend

A cinq jours de la clôture de la session ordinaire de janvier, l’assemblée provinciale de Kinshasa est dans la tourmente. Son président est accusé d’avoir gelé certains dossiers qui devraient être traités en plénière.  Cette accusation émane du député provincial Martin Fayulu qui voit dans le chef du président de son parlement un comportement louche.

Le député provincial Fayulu explique:

Nous avons demandé la présence du gouverneur de la ville de Kinshasa, pour qu’il explique la destruction des maisons à Kingabwa. Nous avons un rapport accablant sur l’achat des bus Retrankin. Nous avons plusieurs questions orales avec débats concernant plusieurs ministres du gouvernement provincial. Nous avons aussi un dossier brûlant, le rapport du bureau de l’assemblée provinciale de Kinshasa sur sa gestion, rapport qui montre beaucoup de malversations financières. Des fonds sortis de la banque sans que le comptable d’Etat ne soit mis au courant.

Martin Fayulu se demande, pourquoi, alors, le président de l’assemblée provinciale de Kinshasa bloque-t-il ces dossiers.

Est-ce qu’il en connaît quelque chose ? A-t-il intérêt à protéger quelqu’un ? On ne peut pas attendre que les députés partent en vacances pour qu’on fasse le contraire de ce que le peuple veut après“, a-t-il poursuivi.

“On ne cache rien et on ne gèle rien”, a réagi de son côté Roger Nsingi, président. Le président  de l’assemblée provinciale de Kinshasa explique le parcours de son institution durant cette session ordinaire:

Nous avons commencé la session du 4 janvier jusqu’au 4 avril. Nous avons pris une vitesse de croisière. Il y a même des fois où on terminait des plénières à 20 heures. Si quelqu’un dit ça, cette personne manifeste une mauvaise foi.  Au mois de janvier, on n’a rien gelé, février non plus, mars, il reste seulement 6 à 7 jours, on va geler quoi ? Au sujet des dossiers retranscrits, il y a la feuille d’observation qui a été déjà envoyée  au DG de cette régie, M. Kala. Nous attendons sa réponse. L’honorable dont vous parlez, il est venu avec plusieurs questions. Au courant de cette session, tous les ministres sont passés. Le ministre Matondo est passé. Le Ministre Luzolana est passé à plusieurs reprises, le ministre Mpika est passé, mama Olenga… La gestion de l’APK ( Ndlr : assemblée provinciale de Kinshasa), s’il a bonne foi, nous avons travaillé au mois de janvier sans être payés jusqu’au mois d’avril. La salle du Collège Boboto, ce n’est pas un fait privé de l’assemblée provinciale de Kinshasa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner