Le pont Aru s’écroule sur l’axe Dungu-Faradje, des conséquences économiques graves

Le pont Aru sur l’axe routier Dungu-Faradje, à 45 kilomètres de Faradje s’est effondré ce samedi matin, sous le poids d’un camion transportant six tonnes d’huile de palme en provenance d’Isiro pour Ariwara. Le véhicule se retrouve à présent dans l’eau avec sa cargaison.

Conséquence: le trafic commercial est interrompu sur cet axe routier. Les opérateurs économiques du district du Haut-Uélé se disent inquiets et lancent un SOS aux autorités provinciales.

Célestin Bekabisiya, président de la Fédération des entreprises du Congo/ Haut-Uélé est particulièrement inquiet de cette situation :

Les conséquences sont graves parce que nous serons obligés maintenant  d’utiliser la route Dungu-Itima-Lambio. Lambio c’est la province du Sud Soudan, pour sortir à Ariwara. Et au retour, c’est la même chose. Nous aurons à payer au Soudan les frais de passage, plus ou moins 4 000 dollars pour aller et retour. Ce qui est excessif pour rien que le passage. Or , si nous partons de Dungu  à Ariwara via Faradje, par la route Aru là où le pont est cassé, nous aurons à payer seulement le retour par le Soudan, en perdant plus ou moins 1 800,  2 000 dollars. Maintenant, c’est enterrer un mort deux fois, puisque nous étions morts et même enterrés. Vraiment nous disons crise parce que notre vie en dépend et depuis 20 ans nous sommes dans cette situation et ça s’ajoute. Nous lançons un cri. Nous avons appelé le conseil provincial de la FEC pour qu’on touche le gouvernement provincial, le gouverneur notamment pour qu’on trouve une solution immédiate, vraiment  qui saurait soulager des milliers de gens qui vivent ici dans cette situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner